Siclaire.fr

Souscrire a une mutuelle : comment faire ?

Si vous aimez ce contenu, n'hésitez pas à le partager.
Une mutuelle vous apporte une couverture de santé précieuse. En effet, elle permet de rembourser tout ou partie des frais de santé que la Sécurité sociale laisse à votre charge. Vous vous demandez comment souscrire à une mutuelle? Découvrez comment y parvenir dans cet article.
Comment souscrire à une mutuelle?

Comment souscrire à une mutuelle en ligne ?

Pour souscrire une mutuelle en ligne, il suffit juste d’avoir à sa disposition les éléments suivants que vous devrez compléter au sein du formulaire en ligne:
  • Votre nom et prénom,
  • Votre date de naissance,
  • Votre adresse postale,
  • Votre adresse électronique
  • Votre numéro de sécurité sociale et celui de votre caisse d’affiliation
  • Le régime d’assurance maladie auprès duquel vous êtes affilié.
Il faudra également télécharger certains documents afin de finaliser la souscription:
  • Un RIB,
  • Votre attestation de droits d’Assurance Maladie.

Les documents à fournir pour souscrire à une mutuelle

Pour finaliser la souscription à a mutuelle, l’organisme a besoin d’un certain nombre d’informations et de documents vous concernant.
Voici donc les éléments à fournir à votre mutuelle afin qu’elle puisse valider votre dossier et vous faire parvenir votre contrat définitif :
  • vos informations personnelles et celles de vos ayants-droit (noms, prénoms, âge, situation familiale…),
  • vos coordonnées (nom, prénom, numéro de téléphone et adresse postale),
  • votre numéro de Sécurité sociale et celui de vos ayants-droit, ainsi que le régime dont vous dépendez (CPAM ou MSA),
  • votre RIB pour le règlement des cotisations et le remboursement de vos frais directement sur votre compte bancaire,
  • un questionnaire médical, dans certains cas.

Peut-on souscrire une mutuelle santé à tout âge ?

Certains organismes, comme Les Ménages prévoyants, Groupama ou Axa, admettent les nouveaux assurés à tout âge.
Mais, nombreuses sont les compagnies et les mutuelles fixant un âge limite de souscription. Pour les mutuelles Mieux Être, AG2R, La Poste, les AGF, Generali, Macif Mutualité, il est de 65 ans. Macif Mutualité admet toutefois les nouveaux adhérents jusqu’à 70 ans, à condition qu’ils aient déjà été auparavant sociétaires Macif (en assurance auto, multirisques, habitations…).
MGEN Filia (mutuelle ouverte aux personnes sortant de la couverture de la MGEN, la mutuelle de l’Éducation nationale, et aux sociétaires de la Maif) fixe quant à elle la limite d’admission à 50 ans, mais peut la porter à 70 ans sur décision de son conseil d’administration.
D’autres organismes fixent, pour tous, une limite d’âge plus élevée. Elle est de 70 ans pour Aviva/ Norwich ou pour Maaf Santé (au-delà, l’adhésion est possible à condition de justifier d’un contrat antérieur de moins de trois mois). Elle est de 75 ans pour GPA.
Certains organismes, eux, proposent des contrats spécifiques aux seniors, comme MMA (les contrats Santé Classique sont réservés aux moins de 66 ans, les 65-80 ans pouvant souscrire les garanties Santé Senior); ou encore modulent la limite d’âge selon les garanties, excluant les plus âgés des garanties haut de gamme. La limite est de 75 ans pour les contrats haut de gamme du Gan, le bas de gamme restant accessible sans limite d’âge. Elle s’élève à 65 ans pour les haut de gamme et  80 ans pour les bas de gamme à La Mondiale. Quant à BNP-Paribas, la limite est de 64 ans pour les hauts de gamme, et il n’y a pas de limite pour les bas de gamme.

Définir ses besoins de santé

Avant de souscrire à une mutuelle, il faut vous assurer qu’elle soit adaptée à votre profil. Pour cela, il convient de faire un bilan de vos postes de dépenses les plus importants en matière de santé. En effet, si vous consultez régulièrement des spécialistes, il est nécessaire de regarder la case de remboursement concernant les dépassements d’honoraires. Ou si vous faites souvent appel à un praticien de médecines douces, regardez la case de remboursement de médecines douces afin de savoir à quelle hauteur vous pouvez être remboursé.
Faire le point de vos besoins de santé est donc une étape importante pour trouver le bon contrat de mutuelle qui correspond à vos besoins de santé. Vu la multitude de contrats sur le marché, cette première étape cruciale vous aidera à y voir plus clair.
Ensuite, il faut regarder les garanties de base proposées par les complémentaires santé. Il existe quatre grands groupes de garanties indispensables à avoir dans son contrat : les soins médicaux courants (médecins, médicaments, analyses…), l’hospitalisation, le dentaire (prothèses, implants, orthodontie…) et l’optique (monture, verres, lentilles). Pensez également à regarder les garanties optionnelles qui pourraient vous être utiles afin d’avoir la meilleure protection possible.
Selon vos besoins de santé, vous allez ainsi chercher une mutuelle pour compléter les remboursements de la Sécurité sociale. Pour déterminer les besoins vers lesquels vous allez orienter vos recherches et, par extension, les garanties qui vous seront nécessaires, il convient de faire le point sur vos dépenses de santé sur les 6 derniers mois, voire l’année écoulée.

Comparer pour trouver le meilleur contrat de mutuelle santé

Pour trouver le meilleur contrat de mutuelle santé, il est nécessaire de bien comparer les différentes offres. Plus de 500 organismes de tous types confondus proposent des contrats de mutuelles santé ou des complémentaires santé: mutuelles, assurances, institutions de prévoyance. Et chaque organisme propose plusieurs formules, pour s’adapter le plus possible à vos besoins.
Pour comparer les offres du marché, il faut dans la plupart des cas se faire accompagner ou aider. Pour cela, les comparateurs en ligne vous permettent d’avoir un aperçu direct et simple des mutuelles. N’hésitez donc pas à vous en servir!
Chez Si Claire, nous vous proposons d’utiliser notre outil comparateur en ligne afin de comparer des dizaines de contrats disponibles sur le marché, et ce, en quelques minutes.
Cliquez sur le bouton suivant:

Définir votre budget santé

La cotisation d’une mutuelle est calculée selon plusieurs critères. La cotisation est calculée en fonction de :
  • votre âge: plus on prend de l’âge, plus la cotisation est chère, car le risque de maladie ou d’accident est plus élevé;
  • votre lieu de résidence: en effet, il est statistiquement prouvé que les Parisiens par exemple consultent plus souvent les médecins et consomment plus de médicaments. Mais c’est également expliqué par le fait que les médecins d’Ile-de-France pratiquent des tarifs plus élevés avec des dépassements d’honoraires;
  • la composition de votre foyer: si vous vous assurez seul ou avec votre conjoint.e, ou vos ayants droits. Il est évident que si vous êtes seul.e, la cotisation sera moins élevée que si vous êtes plusieurs à être assurés par la mutuelle.
Le prix de votre mutuelle tiendra également compte de la formule choisie. Si vous optez pour une formule basique, qui rembourse un minimum, la cotisation sera moins élevée que si vous choisissez une formule haut de gamme, qui remboursera beaucoup mieux.
Enfin, la cotisation varie en fonction des options de garanties que vous choisissez, par exemple le remboursement des médecines douces. Plus vous sélectionnerez d’options de garanties, plus votre cotisation sera élevée, car elle vous remboursera plus de frais.
L’un des premiers critères de sélection de votre mutuelle est évidemment le tarif, et tous ces éléments vont le faire varier. Pour vous aider à trouver le contrat qui correspond à votre budget santé, une bonne solution consiste à définir le montant maximal que vous êtes prêt à débourser chaque mois pour ce poste de dépenses.
Vous pourrez ainsi comparer le rapport des différents niveaux de remboursement proposés par les mutuelles avec le montant des cotisations. Cela vous permettra de trouver plus rapidement le contrat le plus avantageux.

Attention aux exclusions et délais de carence

Dans votre contrat, il y a des exclusions de garanties. Cela correspond à des comportements ou des situations pour lesquels vous n’êtes pas couverts par votre contrat de mutuelle. Pour savoir quelles sont ces exclusions, il faut vous référer à votre contrat, dans lequel figure souvent un paragraphe appelé “exclusions de garanties”. Elles sont toujours plus ou moins les mêmes chez la plupart des mutuelles :
  • les soins pratiqués par certains établissements, tels que les cures thermales, les thalassos ou d’autres centres spécialisés, (mais qui peuvent toutefois être demandés en option parfois),
  • les interventions chirurgicales non essentielles, telles que la chirurgie esthétique par exemple,
  • les cures de sommeil ou les cures de désintoxication,
  • les soins intervenant à la suite d’un comportement fautif de la part de l’assuré (bagarres, tentatives de suicide, implication dans des opérations militaires, etc.).
Aussi, il ne faut pas confondre la date de souscription et la date de prise d’effet. Ce n’est pas parce que vous souscrivez une complémentaire santé que dès le lendemain, vous pourrez être remboursé de certaines prestations dans l’immédiat. C’est ce qu’on appelle le délai de carence. Ce délai varie en fonction des contrats, lisez donc bien cette condition afin de savoir pendant combien de temps, vous ne serez pas couvert. Il varie en général entre 1 et 3 mois.

Souscrire à une mutuelle : quel type de contrat faut-il choisir ?

On distingue essentiellement deux types de contrats : les conventions collective et les contrats individuels.
Depuis le 1er janvier 2016, toutes les entreprises du secteur privé ont l’obligation, conformément à la loi ANI, de proposer une assurance complémentaire santé à leurs salariés. Le minimum légal de prise en charge de la cotisation par l’employeur est fixé à 50 %.
Les contrats individuels sont souscrits à titre individuel par l’assuré lui-même. Ils s’adressent principalement :
  • aux étudiants (pour ceux qui ne sont pas couverts en tant qu’ayants-droit de leurs parents),
  • aux fonctionnaires,
  • aux chômeurs
  • aux retraités (il s’agit des retraités salariés qui ont décidé de ne pas souscrire un contrat de sortie avec l’assurance complémentaire santé de leur dernier employeur et des retraités de professions libérales),
  • aux salariés du secteur privé qui souhaitent souscrire une sur complémentaire individuelle,
  • aux indépendants qui n’ont pas souscrit un contrat Madelin.
Il convient de choisir le contrat qui correspond à votre profil.

Avant de souscrire à une mutuelle , demander un devis mutuelle ?

Pour obtenir un devis de mutuelle, plusieurs solutions existent.
Vous pouvez vous rendre dans l’agence d’un assureur. Là, un conseiller vous fournira un formulaire à remplir afin de connaître l’offre santé adaptée à votre profil et vos besoins. Cette démarche est fastidieuse puisqu’elle implique de se rendre en agence, et pour pouvoir comparer plusieurs devis, vous devrez donc prendre rendez-vous dans différentes agences.
La deuxième solution consiste à contacter un conseiller par téléphone. De nombreux assureurs mettent à disposition un numéro de téléphone pour joindre un conseiller et ainsi, obtenir toutes les informations dont vous avez besoin, tel qu’un devis de mutuelle. Vous répondrez à toutes les questions que vous posez le conseiller par téléphone et ainsi, vous obtiendrez votre offre santé. Vous pouvez demander au conseiller de vous envoyer votre devis de mutuelle par mail afin de pouvoir l’étudier plus facilement.
Enfin, il est possible de comparer les devis de mutuelle en ligne. Utiliser un comparateur de mutuelle vous permet de gagner un temps précieux puisque vous remplissez le formulaire qu’une seule fois en renseignant vos informations, tout en recevant plusieurs devis de mutuelle classés souvent, en fonction du prix. Vous pouvez également choisir de recevoir les devis par mail.

Comment souscrire à une mutuelle d’entreprise ?

C’est le chef d’entreprise qui s’occupe de la souscription de la mutuelle d’entreprise. Pour cela, il doit commencer par déterminer les besoins de ses salariés quant aux garanties, mais aussi au type de tarifs, au montant des cotisations et à l’étendue de la couverture.
Ensuite, il doit procéder à une comparaison des offres que lui soumettent  les organismes d’assurance . Il ne doit pas oublier de s’assurer que les contrats qu’il compare respectent les exigences de la loi ANI, il doivent être des contrats responsables et proposer des garanties égales ou supérieures au panier de soin minimal.
Une fois le choix du contrat fait, il doit rédiger l’acte qui va instaurer la complémentaire de groupe au sein de l’entreprise et le rédiger s’il opte pour un accord référendaire ou une DUE.
La prochaine étape consiste à remplir le contrat d’affiliation. Pour ce faire, il doit effectuer l’affiliation de l’entreprise en remplissant un formulaire d’adhésion sur lequel sont demandées des informations relatives à l’entreprise.
C’est à cette étape qu’interviennent les salariés. Ceux-ci doivent remplir et signer un bulletin d’adhésion individuelle remis par l’employeur. Ils devront joindre un RIB ainsi qu’une copie de leur attestation d’Assurance Maladie et de celles des ayants droit qu’ils auront choisi d’affilier. Selon les organismes d’assurance, d’autres pièces justificatives pourront être demandées, pour l’affiliation des enfants, par exemple.
Dans le cas d’une nouvelle embauche, le chef d’entreprise devra remettre un bulletin d’adhésion individuelle au salarié lors de la signature de son contrat de travail.

Quels sont les avantages à souscrire à une mutuelle en ligne?

Traditionnellement, la souscription à un contrat de mutuelle se faisait directement en agence ou par téléphone. Mais avec le développement d’internet, est née la possibilité de souscrire à une mutuelle en ligne, offrant ainsi une multitude d’avantages:
  • La comparaison : vous pouvez comparer différentes mutuelles très facilement, et ce, sans avoir à passer des appels ou prendre rendez-vous auprès des différents assureurs.
  • La personnalisation du contrat : pour obtenir votre devis, il vous faut remplir un questionnaire reprenant l’ensemble de vos besoins. Cela vous permet alors d’établir un contrat de mutuelle santé 100 % personnalisé.
  • La commodité : en ligne, la souscription à une assurance complémentaire est très rapide. De plus, vous pouvez la réaliser depuis chez vous. Vous n’avez plus besoin de perdre de temps en formalités administratives pour souscrire une mutuelle en ligne.

Quelles sont les aides pour souscrire à une mutuelle ?

Plusieurs aides ont été mises en place afin de vous aider à bénéficier d’une mutuelle.
La Complémentaire santé solidaire
Il s’agit d’une mutuelle gratuite (ou presque, en fonction de vos revenus) qui vient compléter les remboursements de la Sécurité Sociale. Elle est destinée aux personnes résidant en France qui disposent de faibles revenus. Avec la CSS, les professionnels de santé (en cabinet, à l’hôpital ou en clinique) que vous allez consulter ne peuvent pas vous facturer de dépassements d’honoraires. Elle prend également en charge vos prescriptions, c’est-à-dire les prestations sur ordonnance (médicaments, analyses médicales, etc.).
Le chèque santé
Il s’agit d’une aide individuelle pour les salariés en contrats courts ou à temps très partiel. Les personnes concernées ne bénéficient pas des dispositions de l’Accord National Interprofessionnel (ANI) qui oblige les employeurs à mettre en place une mutuelle santé d’entreprise collective pour leurs employés. L’État a donc mis en place le chèque santé pour compenser cela et leur permettre un accès aux soins.
Le chèque santé est donc un versement de l’employeur, qui se substitue au financement de la couverture collective obligatoire.
Ce versement santé s’adresse aux salariés en contrat à durée déterminée ou en contrat de mission d’une durée inférieure ou égale à trois mois, et les salariés à temps partiel dont la durée de travail est inférieure ou égale à 15 heures hebdomadaires.
L’Aide Médicale d’État (AME)
Il s’agit d’un dispositif qui permet aux étrangers en situation irrégulière de recevoir des soins sur le territoire français. C’est une aide accordée sous certaines conditions et dont la demande doit se faire auprès de votre caisse d’Assurance Maladie. Elle vous donne droit à une prise en charge à 100 % de vos frais médicaux en cas de maladie ou de grossesse selon la limite des tarifs de la Sécurité Sociale.
Les frais médicaux des mineurs sont pris en charge à 100 %. De plus, vous bénéficierez d’une dispense d’avance des frais médicaux, si vous acceptez les médicaments génériques (sauf si votre médecin traitant s’y oppose).
Aides régionales pour étudiants
Si vous êtes étudiant, votre région peut vous proposer des aides au paiement de la mutuelle santé étudiante. Cela est parfois uniquement disponible pour les étudiants boursiers. Pour savoir si votre région prévoit une aide, contactez le conseil régional ou votre caisse d’Assurance Maladie.
Aides du fonds d’action sociale
Les mutuelles santé régies par le Code de la mutualité disposent d’un fonds d’action sociale, qui sert à venir en aide aux adhérents, sous conditions de ressources, dans des aspects non pris en compte par leur contrat de mutuelle santé.
Le fonds d’action sociale peut venir ponctuellement aider un adhérent, par exemple pour payer le reste-à-charge non pris en charge par la sécurité sociale ni par le contrat de la mutuelle santé pour l’acquisition de dispositifs médicaux onéreux, ou pour prendre en charge la cotisation à la mutuelle santé en cas de difficulté ponctuelle de paiement.

Par quel moyen souscrire à une mutuelle ?

Pour souscrire à votre nouvelle complémentaire santé, vous avez l’embarras du choix.
Vous pouvez souscrire à une nouvelle complémentaire santé en quelques clics en vous rendant sur son site Internet. En général, vous pouvez obtenir un devis en ligne réalisé en fonction de vos besoins, et directement souscrire si l’offre vous convient.
Si vous n’êtes pas à l’aise avec l’outil informatique ou que vous préférez un contact humain, vous pouvez vous rendre directement en agence ou contacter un conseiller par téléphone. Il pourra alors vous orienter vers des offres qui correspondent à votre profil.
Enfin, si la complémentaire santé que vous avez choisie vous a adressé un bulletin de souscription par courrier, vous pouvez remplir le formulaire et le lui renvoyer. Le délai d’adhésion risque dans ce cas d’être un peu plus long car il faut compter le temps de réception et de traitement de votre courrier.
Vous avez des questions ? Vous souhaitez avoir plus de précisions ? N’hésitez pas à solliciter nos experts ! Ils se feront un plaisir de vous apporter des réponses !
Cliquez sur le bouton suivant :
Conclusion
Par internet, en agence, par téléphone ou par courrier, autant de moyens disponibles qui vous permettent de souscrire à une mutuelle. Il ne tient qu’à vous de choisir le moyen qui vous correspond le plus.
Vous êtes à la recherche d’une  bonne mutuelle  à des tarifs compétitifs? Pour trouver le contrat adapté à vos besoins au meilleur prix, n’hésitez pas à faire dès à présent un devis gratuit et personnalisé, sans engagement chez Si Claire.
Cliquez sur le bouton suivant: